Co-construire avec les acteurs du territoire pour développer un rapport gagnant/gagnant

La société Green Research, est une jeune entreprise innovante spécialisée dans la recherche de process permettant de transformer et de valoriser la biomasse
et les déchets agricoles dans le cadre de l’économie circulaire.

Green Research

Un agrocombustible économique et local

Cette approche combine technologies innovantes et mise en œuvre d’une économie circulaire Green Research a pour vocation de déployer des innovations technologiques en matière de valorisation des déchets de biomasse végétale mais également des innovations de nature sociale en maillant les acteurs locaux (producteurs, collectivités,...). Green Research réalise les formulations permettant une optimisation des différents intrants de biomasse végétale pour réaliser un agrocombustible.

La valorisation des productions agricoles à des fins non alimentaires a pris une dimension nouvelle : si l’agriculture et la forêt ont toujours fourni à l’homme produits, matériaux et énergie, une nouvelle ère s’ouvre pour le végétal, grâce aux progrès de la recherche. Le végétal permet en effet de fabriquer pratiquement les mêmes produits ou sous-produits que ceux issus du pétrole. Il présente, en outre, l’immense avantage d’être renouvelable, contrairement aux ressources fossiles, qui s’amenuisent, et il offre un grand nombre d’aménités en matière d’environnement (lutte contre l’effet de serre, biodégradabilité, non-toxicité).

Green Research vise la production de granulés premium, avec des unités de granulation produisant chacune environ 2/3 de pellets NF444 (à partir essentiellement de déchets verts) et 1/3 de pellets Din+. Green Research s’est appuyé sur son propre laboratoire pour les tests en amonts de préparation de la matière.

Partenariat avec RAGT (“Rouergue Auvergne Gévaudan Tarnais”, groupe semencier européen) pour les tests de formulation au service de l’adéquation entre les pellets produits et les systèmes de chauffage domestique. + Valorisation de la marque RAGT d'agropellet certifiée (CALYS).

La biomasse, un nouvel Eldorado pour les acteurs du territoire

La biomasse est la 2ème énergie renouvelable dans le monde. Elle permet de produire de l’électricité, de la chaleur via la combustion de déchets et de résidus de matières organiques végétales ou animales. Les énergies renouvelables constituent une réelle opportunité pour répondre à nos besoins énergétiques qui ne cessent de croître.

La bioénergie est considérée comme une voie prometteuse pour les énergies renouvelables surtout que les énergies fossiles commencent à se raréfier.

La biomasse lignocellulosique représente une des ressources renouvelables la plus abondante sur terre, et certainement une des moins coûteuses. Sa conversion en agrocombustible devrait permettre de subvenir à une partie des besoins énergétiques, couverts jusqu’à présent essentiellement par les produits dérivés du pétrole, tout en générant de nouvelles opportunités pour le monde agricole.

La ressource de biomasse lignocellulosique provient aussi bien des résidus agricoles et forestiers ou des sous-produits de transformation du bois que de cultures dédiées, qu’il s’agisse de plantes ligneuses ou de plantes herbacées.

Valoriser pour pouvoir redistribuer la valeur ajoutée aux acteurs des territoires

La redistribution de la valeur ajoutée passe par l’implication des fournisseurs de déchets ligneux/bois qui offre de nouveaux revenus aux exploitants agricoles grâce à la valorisation de leurs déchets verts, des fournisseurs de chaleur fatale (nouveau revenu grâce à la prime d’efficacité), des collectivités territoriales (économie réalisée sur leur coût de traitement des déchets verts) et des distributeurs locaux dans la chaîne de valeur et la gouvernance des SPL.

Green Research crée des unités de production de pellets dans lesquelles elle investit. Une unité traite 13000 tonnes de biomasse ligneuse et produit 7000 tonnes de pellets par an. L’objectif est de tendre vers une bonne rentabilité au niveau des SPL tout en garantissant un prix de vente des pellets très compétitif aux distributeurs locaux pour garantir un écoulement de tous les pellets en circuit court.

Philosophie

Green Research est une jeune entreprise qui associe l’ensemble des acteurs dans une vision transversale, jouer avec la complémentarité des équipes pour ensemble apporter le liant permettant le développement d’un projet territorial. Nous sommes persuadés chez Green Research que le renouveau économique passe par la transition énergétique et une nouvelle économie circulaire, offrir et préparer un nouvel avenir pour pouvoir bénéficier d’un monde durable où chacun à sa place.

Notre concept

Green Research s’inscrit dans une dynamique de réponse à un certain nombre de questions sur la pertinence écologique et économique du développement des filières de gestion des agro combustibles à partir des déchets végétaux sur un territoire. Ces nouvelles organisations territoriales participent à la « croissance verte ». Elles sont sources de technologies et de services gourmands en ressources naturelles et faiblement émettrices de gaz à effets de serre.

Témoignages

M. Pascal Séjourné

Architecte - Administrateur de l’Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure (ALEC) - Trésorier de l’association Eure Bois Déchiqueté (EBD)
Par Cécile Halbout - Communication Green Research
     
     

Actualités

     

Green Research est lauréate au concours Crisalide Eco-activités 2016 en Bretagne

09/05/2016

Quand le fumier de cheval sert à se chauffer

26/04/2016

Le gisement du fumier de cheval est estimé à 1 730 000 tonnes en Normandie par an, il est très peu valorisé hormis dans l’amendement naturel des terres. Le projet EQUINERGIE vise à produire un agrocombustible répondant à la norme NF 244 à partir de déchets verts ligneux, en méthanisant une partie des matières organiques (fumier de cheval) pour produire l’énergie nécessaire à la granulation et à l’équilibre économique du dispositif.

Transformer les déchets verts ligneux non valorisés en agrocombustible

06/04/2016

Le granulé biocombustible, appelé pellet, est un bâtonnet de combustible compacté. Ce granulé est composé de matières végétales ligneuses, dont les gisements peuvent être multiples et très faiblement valorisés : rémanents d’arbres, sous-produits de l’industrie du bois, biocombustibles céréaliers (issus de céréales, paille...), résidus agricoles, déchets issus de l’entretien des espaces verts,...